Brooklyn, un autre visage de New York

Rédigé par Marie-Julie Gagnon de Taxi-Brousse : https://www.taxibrousse.ca/2017/12/10/brooklyn-un-autre-visage-de-new-york/
10 décembre 2017
 
 

Elle est bien loin, l’époque où Dan Humphrey passait pour un extraterrestre parce qu’il vivait à Brooklyn. Tant pis pour Gossip Girl : depuis quelques années, tout le monde n’en a que pour ce Borough (arrondissement) new-yorkais. Qu’est-ce qui attire ainsi les touristes et même les plus irréductibles habitants de Manhattan ?

D’abord, un peu de géographie. En traversant le pont de Manhattan, on arrive à DUMBO. Non loin de là se trouvent notamment Williamsburg, Greenpoint, Bushwick et Brooklyn Heights. Coney Island, au sud, reste une icône vintage qui ne manque pas de charme.

Les cinéphiles chercheront peut-être à repérer les lieux où le film Brooklyn a été tourné, mais ne vous surprenez pas de ne rien reconnaître : la plupart des scènes ont comme décor… Montréal. Seules celles de Coney island ont réellement été filmées à Brooklyn.

Comme tout bouge très vite à New York, les hipsters auront sans doute pris d’assaut un nouveau quartier entre le moment où vous lirez cet article et celui où vous vous rendrez sur place. Malgré tout, voici quelques pistes qui pourront vous guider lors d’un premier séjour dans le populaire arrondissement.

Le pont de Manhattan et DUMBO

Traverser le pont à pied, à l’aller ou au retour, fait maintenant office de rituel. En plein été, on se retrouve inévitablement entouré de flots de touristes qui se livrent au même exercice ou le parcourent à vélo. Malgré tout, on prend tout de même plaisir à se livrer à l’expérience et à Instagrammer différents points de vue. Les moins courageux – ou les travel snobs – peuvent simplement descendre à la station de métro Bedford pour explorer les environs sans devoir fendre la foule.

De l’autre côté du pont nous attend DUMBO – pour Down Under the Manhattan Bridge Overpass -, quartier branché s’il en est un. On s’arrête dans ses cafés, on flâne dans ses galeries d’art et on chine dans ses brocantes et ses boutiques vintage.

Impossible de ne pas prendre de clichés du pont ! Truc pour trouver les meilleurs points de vue : suivre les nombreux photographes, faciles à remarquer.

De l’Italie à la Pologne

Les restaurants italiens sont légion. Tout le monde vous donnera l’adresse de sa pizzéria favorite. Parmi les plus célèbres, mentionnons Grimaldi’s et Juliana’s, à DUMBO. Il faut d’ailleurs absolument découvrir l’incroyable saga de Patsy Grimaldi, lié à ces deux restaurants quasi-voisins, qu’on aie envie ou non de s’attabler chez l’un ou chez l’autre. Roberta’s fait aussi partie des adresses qui ressortent le plus souvent.

Pour ma part, après avoir goûté à une pizza plus ou moins satisfaisante dans un autre restaurant, je me suis régalée des cannolli de la Monteleone’s Bakery.

Et si on faisait escale en Pologne ? Du côté de Greenpoint, quartier dont tout le monde parle depuis le mégasucès de la série Girls, je me suis arrêté chez Krolewskie Jadlo, où j’ai mangé des saucisses et des Perogies absolument divins. Le chef et propriétaire, Krzysztof Drzewiecki, a été aux fourneaux du célèbre Nobu de Robert De Niro et Drew Nieporent.

Dans un tout autre ordre d’idée, il paraît que Heath Ledger habitait dans le coin… D’ailleurs, Five Leaves, le restaurant qu’il prévoyait ouvrir à Greenpoint-Williamsburg avec ses amis peu avant sa mort, a tout de même été inauguré quelques mois après son décès.

Williamsburg : conseils d’une pro

Sarah B, l’une des guides de Weekend express, une agence de voyages de Lévis spécialisée dans les séjours organisés mais flexibles, arpente régulièrement la ville. Brooklyn fait sans contredit partie de ses coups de coeur, particulièrement Williamsburg.

« Prenez le temps de découvrir l’Avenue Bedford dans le quartier Williamsburg de l’arrondissement de Brooklyn, recommande-t-elle. C’est un endroit hyper animé où vous trouverez de bons restos et bars, des petites boutiques, des friperies et les nouveaux musiciens indépendants de demain. Profitez-en pour faire un arrêt à la Brooklyn Brewery (79 N 11th St) et déguster la bière historique du moment, qui change tous les quatre mois et ne revient pas sur le marché ! »

Elle suggère également aux gourmands de faire escale au marché Smorgasburg, qui se targue d’être le plus grand marché à ciel ouvert en Amérique. C’est l’endroit où goûter la cuisine de rue à son meilleur dans une atmosphère hyper-conviviale. L’événement se tient chaque samedi à Williamsburg et le dimanche à Prospect Park entre avril et octobre, ainsi qu’à Smorg Square jusqu’à la fin de l’année. Inauguré en 2011, l’endroit a été qualifié par The New York Time de « Woodstock of Eating ».

« Sans gluten, vegan, kasher, tout le monde y saura satisfaire ses papilles ! » promet Sarah B.

Pour ceux que ça intéresse, le loft de Rufus Humphrey se trouve au 450 Water Street, appartement 6, selon Valiz Storiz. XOXO !

Sunset Park et Brooklyn Heights

Lors d’une visite guidée axée sur le New York multiculturel avec New York Fun Toursj’ai eu un gros coup de coeur pour Sunset Park, où j’ai tranquillement dégusté un délicieux sandwich cubain acheté au restaurant International, spécialisé dans la cuisine des Caraïbes, à deux pas de là.

Près de 50% des habitants du quartier sont d’origine latino-américaine, rapporte le New York Timeset près de 40% d’Asie, plus particulièrement de la province de Fujian, en Chine.

Jadis malfamé, le parc qui a donné au quartier son nom offre une vue imprenable sur Manhattan la statue de la Liberté.

Sarah, elle, craque pour la vue de Manhattan depuis Brooklyn Heights, plus près de de Williamsburg. « Au coucher du soleil, les photos de la Baie de New York avec la Statue de la Liberté, la tour One World Trade Center et le pont de Brooklyn, seront superbes ! Prenez le métro jusqu’à l’arrêt Clark St. remontez cette rue en direction de l’East River et vous tomberez face à cette vue grandiose. »

Alors, on (re)part quand?

Auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marie-Julie Gagnon se définit d’abord comme une exploratrice. Accro aux réseaux sociaux (@technomade sur Twitter et Instagram), elle collabore à de nombreux médias depuis une vingtaine d’années. Elle a publié dix livres, dont «Cartes postales du Canada» (Michel Lafon, 2017), «Testé et approuvé: le Québec en plus de 100 expériences extraordinaires» (Parfum d’encre, 2017, avec neuf coauteures) et «Le voyage pour les filles qui ont peur de tout», (Michel Lafon, 2015, coécrit avec Ariane Arpin-Delorme). Elle a lancé Taxi-brousse en 2008 et visité plus d’une cinquantaine de pays, dont le Canada, qu’elle ne se lasse pas de sillonner de long en large.

Certains voyagent pour voir le monde, elle, c’est d’abord pour le «ressentir» (et, accessoirement, goûter tous les desserts au chocolat qui croisent sa route).

 

Retour au blogue